Le top 5 des activités à développer en micro entreprise

La micro entreprise est la solution la plus simple et la plus rapide pour tout entrepreneur qui souhaite développer une activité secondaire ou tester un nouveau business.

Les activités ouvertes à la micro entreprise sont très nombreuses, la plupart des métiers s’adaptent au statut de micro entrepreneur.

Les micro entrepreneurs peuvent exercer toutes les activités artisanales (la loi PACTE du 22 mai 2019 a supprimé le stage de préparation à l’installation dit SPI), la majorité des activités commerciales et certaines activités libérales.

Les activités commerciales concernent l’achat / revente de marchandises et de biens, la vente de services en liens avec les activités commerciales comme par exemple la restauration rapide.

Les activités artisanales se rapportent à tout type d’activité manuelle impliquant des actes de fabrication, de transformation ou de réparation.

Le micro entrepreneur qui envisage de développer une activité artisanale doit pouvoir justifier de diplômes et/ou de certifications professionnelles liées à l’activité choisie.

Je recommande aux artisans de souscrire systématiquement une assurance professionnelle. Cette assurance est indispensable. La micro entreprise ne protège pas le patrimoine du micro entrepreneur.

Attention, les activités agricoles rattachées au régime social de la MSA ne peuvent être exercées sous le statut de la micro entreprise.

Les activités libérales relevant du SSI (sécurité sociale indépendants) et de la CIPAV peuvent être exercées par des micro entrepreneurs.

Les professions de santé, juridiques, les experts-comptables, les agents généraux et d’assurances ne peuvent être exercées en micro entreprise.

Quelles sont les activités les plus adaptées en micro entreprise ?


La micro entreprise s’adapte particulièrement aux activités qui ne nécessitent pas ou peu d’investissement matériel.

Le micro entrepreneur doit à tout prix éviter de facturer ses frais et débours au risque de gonfler artificiellement son chiffre d’affaires.

En effet, les cotisations, impôts et taxes sont calculées à partir du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Les charges de fonctionnement, les achats de matériels ne sont pas déductibles du résultat de la société. 

L’astuce est de faire établir les factures d’achats de matériels au nom des clients, par les fournisseurs par exemple. Cela vous évitera de facturer ces achats au client et de payer des cotisations et impôts dessus.

 

Voici une liste des activités adaptées à la micro entreprise:

  1. Activités du digital : marketing, développeur web, influenceur
  2. Aide à domicile
  3. Coach sportif
  4. E-commerce
  5. Secrétariat à distance

Ces 5 domaines d’activité sont en vogue. La digitalisation des activités a fait exploser les activités de service.

Si les opportunités sont nombreuses, cela n’épargne pas les entrepreneurs de réaliser un business modèle, un business plan et de sécuriser juridiquement leur activité. Les aspects juridiques sont trop souvent négligés. Plus de 90 % des sites internet des entreprises sont illégaux : RGPD non appliqué, absence de conditions générales de vente, non respect du droit des consommateurs, absence d’informations légales…etc 

Toute activité y compris les activités de E commerce doivent prêter une attention toute particulier à la législation en matière de vente sur internet, de droit commercial, droit de la consommation, de fiscalité. Une entreprise qui néglige les aspects juridiques de son activité n’est pas une entreprise fiable aux yeux de ses clients, de ses fournisseurs et de manière générale de ses partenaires.

Thibault LEVERT

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page